LE DIAGNOSTIC THERMOGRAPHIQUE

Illustration des applications de la thermographie

On illustre ici les applications de la thermographie du logement du particulier liées à la performance énergétique.
Chose peu concevable pour le parfait néophyte : le thermographe s'en va en campagne de "thermographie pour voir", aux alentours de chez lui, avec sa caméra au poing. C'est l'hiver et le temps est couvert de jour ; ou mieux, le ciel est découvert, la nuit. Il rencontrera, également s'il peut entrer dans les logements, immédiatement et partout, tout ce que vous allez voir dans ce chapitre. Ce ne sont pas des cas particuliers (sauf exceptions), c'est la simple généralité. Voilà qui explique les actions de "thermographie état des lieux" ou "thermographie de sensibilisation". Faut-il en déduire que des travaux sont à réaliser partout pour améliorer la performance énergétique ? Presqu'assurément, et ce n'est pas là une publicité cachée pour favoriser les vendeurs de caméras, les thermographes et les entrepreneurs ! Néanmoins, il y a des priorités à définir, et une progression dans les chantiers. C'est la "thermographie avant rénovation et avant énergie renouvelable", qui prendra de l'envergure si les charlatans en cours de prospection ne détruisent pas toute la confiance en cette technique. Puis il y aura la "thermographie à la réception des travaux", elle deviendra à terme et progressivement nécessairement obligatoire". Attention, ce n'est pas la caméra qui décide, c'est le thermographe, et ne mérite ce nom que le thermographe formé et contrôlé, ce qui se met en place en ce moment. Un peu de patience.
Cliquez sur les lignes suivantes pour ouvrir la page correspondante.

thermographie-degradation-isolant-toiture thermographie-fenetre-renothermographie_pont-thermique-ponctuel

Quels sont les cas où l'entrepreneur engage un diagnostic thermographique ?

Nous listons ici les "évidents" de la thermographie. Ils deviendront peu à peu les "classiques".

  • avant l'achat par le particulier qui demande conseil pour prévoir une rénovation après l'achatchantier_de_renovation
  • avant rénovation légère, avant l'installation d'énergie renouvelable, pour déterminer quels sont les points faibles du bâti à corriger
  • à la réception des travaux de rénovation, auto-contrôle des améliorations et des insuffisances
  • à la réception d'un logement neuf, auto-contrôle de mises en oeuvre

Quelles sont les bonnes conditions météo pour le diagnostic thermographique ?

Quelques points de base, sans commentaires. Des modulations et exceptions sont naturellement possibles.

  • relative stabilité des températures extérieure et intérieure depuis plusieurs jours
  • écart entre les températures intérieure et extérieure d'environ 10°C ou plus, de préférence en hiver
  • absence de soleil depuis un temps dépendant de l'inertie du bâtiment (12 h à 15 jours !)
  • absence de neige, pluie, vent fort, givre, rosée, brouillard , pour les prises de vue en extérieur

Rédiger un devis de diagnostic thermographique

Ecouter les besoins du client et le conseiller éventuellement.

titre-nfen13187

  • explicitez que votre diagnostic thermographique respectera la norme applicative NF EN 13187 ; la référence à d'autres normes peut se faire mais jamais à des normes qui ne s'appliquent pas en France, en particulier les normes ISO qui ne sont pas NF (à vérifier sur le site www.afnor.org > Boutique > Normes en ligne) ;
  • listez les besoins dans le détail, décrivez les observations que vous allez mener systématiquement ou en certains points seulement ;
  • listez les conditions météo que vous respecterez pour le diagnostic thermographique ;
  • décrivez le pédigree de l'intervenant avec les détails de sa formation en thermographie, évitez de dire que l'intervenant est "certifié" ou "agréé", ou "accrédité", si ce n'est pas "certifié thermographe du bâtiment (... COFRAC)", vous seriez écarté par les particuliers qui lisent ce site (c'est un conseil que nous leur donnons) ;
  • écrivez la référence de la caméra thermique employée, ses spécifications ou un lien internet où trouver ces spécifications ;
  • ne demandez pas d'avance et demandez de payer à acceptation du rapport de diagnostic thermographique.

Réaliser un diagnostic thermographique et rédiger le rapport de diagnostic

Pour cela suivez une formation. Vous apprendrez la thermographie du bâtiment, ce dont vous n'avez pas idée aujourd'hui. Vous apprendrez comment on se piège soi-même par l'illusion des belles images (consultez le chapitre "Fausses routes !!"). Vous constaterez que le rôle du thermographe est fondamental dans la "prise de vue". Vous saurez ce qu'est la norme NF EN 13187 et ses 18 points à noter, à faire éventuellement apparaître au rapport. Vous apprendrez aussi à rédiger un rapport qui ne ressemble pas à celui d'un amateur ou d'un débutant , soit 13 points à éviter, selon nos recommandations. Et surtout, ne singez pas ce que vous voyez sur internet et dans la presse...

Combien facturer pour un diagnostic thermographique ?

Les prix sont libres. Reportez-vous à l'Espace du Particulier pour voir les informations que nous lui donnons.

ImprimerE-mail